Aller au contenu principal

UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques

L’Unité Mixte de Recherche « Procédés Alimentaires et Microbiologiques » est positionnée comme un acteur majeur du progrès scientifique et technologique dans le domaine des aliments et du vin.

L'UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques regroupe quatre équipes complémentaires (Physico-Chimie, Microbiologie, Génie des procédés,) qui permettent une recherche pluridisciplinaire sur les aliments et le vin :

  • L’équipe PCAV : Physico-Chimie de l’Aliment et du Vin,
  • L’équipe PMB : Procédés Microbiologiques et Biotechnologiques,
  • L’équipe FBI : Food Biotech&Innovation,
  • L’équipe VALMIS : Vin-ALiment-Microbiologie-Stress

Les recherches menées dans l’unité concernent la compréhension des phénomènes physiques, chimiques et biologiques qui déterminent la qualité des aliments et du vin. Les connaissances issues de ces travaux permettent de d’améliorer la qualité des produits (nutrition, sécurité, sensorialité, praticité...) et l’efficience des procédés alimentaires. Les recherches menées couvrent donc les champs sociétaux de l’alimentation, de la santé, du bien-être et de l’environnement.

Par ses travaux, l’UMR PAM cherche à :

  • développer de nouvelles sources de protéines et de nouveaux ingrédients alimentaires (métabolites, biomasse microbienne, substitution de certains additifs) ;
  • mieux préserver les aliments, le vin, les micro-organismes d’intérêt et les biomolécules ;
  • développer l’utilisation de la flore microbienne d’intérêt dans le contexte alimentaire ;
  • maîtriser les risques alimentaires (pathogènes, virus, allergies, intolérance…) ;
  • fonctionnaliser (emballages intelligents, probiotiques…) et spécialiser (âge, activité…) les aliments ;
  • éco-concevoir et améliorer la durabilité de la production des aliments et du vin (conservation, gaspillage…).

L’UMR PAM est membre de l’Institut Carnot Qualiment, structure nationale d’excellence pour la valorisation de la recherche dans le domaine de l’agroalimentaire.

 

Elle accueille 51 doctorants qui trouvent des débouchés immédiats dans le domaine de la R&D industrielle ou académique.

L’UMR PAM publie entre 65 et 80 articles scientifiques dans les revues internationales chaque année, principalement dans le domaine « Food Science & Technology ». Elle contribue ainsi au positionnement de l’université de Bourgogne et d’AgroSup Dijon au 1er rang national pour les universités et au 2è rang national pour les instituts dans ce champ scientifique.

L’UMR  PAM est donc un acteur national et international majeur de la Science et de la Technologie des Aliments.

Plateformes

- Développement Innovation Vigne Vin Aliments (DIVVA) dirigée par un professeur de l’UMR. DIVVA comprend deux pôles analytiques qui permettent de caractériser le vin et les aliments aux niveaux physiques, chimiques et microbiologiques. Les équipements et l’expertise associée constituent des outils de recherche incontournables dans le cadre des projets scientifiques développés par les chercheurs de l’UMR PAM

- Imagerie Spectroscopique (PIMS) appartenant à la Plateforme DIMACELL labellisée IBISA en 2014 et dirigée par un professeur de l’UMR.  Il rassemble une série de microscopes confocaux, y compris deux‐photons et haute résolution. Ces outils et l’expertise développés par Pascale Winckler et Jean‐Marie Perrier Cornet (membres de l’équipe PMB de PAM) permettent d’établir de nombreuses collaborations locales et nationales sur les questions de caractérisation de phénomènes submicroniques qui se déroulent dans les systèmes biologiques (y compris les micro‐organismes) soumis à des stress. Ces outils sont au coeur de nombreux projets de recherche portés par les chercheurs de l’UMR. Le dispositif est labellisé IBISA.

- Biotech’innov dirigée scientifiquement par une professeure rattachée à l’UMR PAM. Cette plateforme rassemble un parc d’équipements et de procédés pilotes (fermenteurs, lyophilisateurs…) pour la production, la stabilisation et la mise en forme (granulés, comprimés, enrobés) de microorganismes d’intérêt pour l’alimentation, l’agriculture et l’environnement. Une spécificité de cette plateforme concerne la production de bactéries extrêmement sensibles à l’oxygène isolées dans le tractus digestif humain ou animal ou encore dans l’environnement.

UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques

Chiffres clés

  • 134 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens dont 59 enseignants-chercheurs (dont 39 HDR), 24 ingénieurs et techniciens d’AgroSup Dijon , de l’université de Bourgogne et du CHU Dijon ; 51 doctorants.
  • 72 publications de rang A en 2020
  • 6 thèses soutenues en 2020
  • 4 chapitres d’ouvrages
  • 5 déclarations d'invention déclarées dans l'année
  • 2 brevets prioritaires déposés dans l'année
  • 9 brevets prioritaires détenus en portefeuille
  • Total de 31 extensions détenues en portefeuille
  • 9 titres de propriété intellectuelle actifs générant un revenu dans l'année répartis dans 7 licences en cours
  • Tutelles : université de Bourgogne, AgroSup Dijon, UBFC