Aller au contenu principal

Projet Metha-BioSol

Le projet Metha-BioSol permettra d'évaluer de façon scientifique, rigoureuse et objective l'impact des digestats de méthaniseur sur la qualité biologique des sols agricoles.

 

Ce projet coordonné par Sophie Sadet-Bourgeteau d'AgroSup Dijon et P Mulliez de la chambre d'agriculture des Pays de Loire durera quatre ans. Il évaluera de façon expérimentale en laboratoire et in situ sur des parcelles agricoles au sein d'un réseau de ferme à l'échelle nationale, l'impact de différents types de digestats sur l'abondance, la biodiversité et la fonctionnalité des sols agricoles en visant plus particulièrement les microorganismes du sol (INRAE Dijon et Rennes), les vers de terre (université Rennes), les nématodes (Elisol Envt) et les grandes fonctions biologiques du sol (ESA Angers).

Ce projet de recherche est issu des réflexions menées au sein du groupe de travail Metha-REV coordonné par L Ranjard, INRAé de Dijon.